Myrtle Beach : la fin (temporaire) du voyage!

Publié le par Serge

Bonjour,

Toute bonne chose doit avoir une fin. Nous mettrons donc fin à notre voyage le 15 juin prochain à Myrtle Beach en Caroline du Sud. Nous avons décidé d’arrêter plus tôt que prévu car notre maison sera libérée début juin plutôt que le 1er juillet et que Chantal et Marcel sont disponibles pour venir nous chercher à cette date.

Une progression plus lente que prévue

A l’origine nous pensions progresser plus rapidement que nous l’avons fait. Mais le décès de maman en octobre et la période des Fêtes ont exigé deux retours au Québec. De plus, un séjour de 2 semaines en Louisiane avec les parents de Sandrine en janvier ont aussi ralenti notre progression.

Mais à de nombreuses occasions le mauvais temps nous a obligés à allonger nos séjours dans des marinas. C’est encore le cas présentement alors que nous retardons de jour en jour notre départ de Fernandina Beach.

Au départ, il était certain que nous n’aurions pas terminé notre tour pour début juillet. Mais nous avons toujours dit qu’il était mieux, puisque nous avons régulièrement l’auto avec nous, de mieux visiter les régions et villes que nous traversons. C’est ce que  nous avons fait sauf exception. De plus, notre progression devait se faire uniquement lorsque les conditions météo étaient favorables. Ce que nous avons aussi habituellement fait.

Un GREAT LOOP à compléter? Peut-être…

La majorité des membres de l’American Great Loop Cruisers Association entreprennent l’aventure avec l’idée de compléter le tour, habituellement en un an.

Mais pour plusieurs c’est un coup de tête. Souvent sans expérience de navigation, ils s’achètent un cruiser et partent à l’aventure. La réalité de la navigation longue durée et la complexité de cette aventure les rattrape rapidement. Nous avons rencontré plusieurs cas d’échec de l’aventure pour différentes raisons : stress dans l’inexpérience de la navigation, maladie, mauvaise planification financière, problèmes familiaux, mauvais choix de bateau et d’équipement, équipière quelque peu forcée d’entreprendre l’aventure, trop grande promiscuité si longtemps dans un espace clos, etc.

Dans notre cas, l’objectif ultime de compléter la totalité de la grande boucle n’en est pas un. Jusqu’à présent, nous n’avons utilisé la remorque que deux fois : contournement du lac Michigan et traversée pleine mer Carabelle – Tarpon Springs. Mais si nous devions continuer, dès la Caroline du Nord nous devrions utiliser la remorque pour contourner les bras de mer Pamlico Sound et surtout Albemarle Sound. Et tout de suite après, les baies de Chesapeake et Delaware. Enfin, nous devrions aussi éviter une traversée océane au New Jersey entre Manasuan et le port de New York. Donc le tronçon Caroline du Sud – New York s’avérerait pour nous particulièrement éprouvant.

De retour au Québec, il nous sera toujours possible de naviguer de Montréal à New York.

Mais il nous reste de belles navigations à faire : le Saguenay, le Saint-Maurice (sur un tronçon), la baie Georgienne (à refaire car nous n’en avons pas assez profité, nous étions trop stressés!), le canal Érié, les Finger Lakes, etc.

Notre GREAT LOOP est une première

Même si nous ne le complétons pas, notre navigation constitue une première en ce sens que nous sommes le premier House Boat de 8 pieds de large et transportable sur remorque sans nécessiter de permis à avoir fait une si grande portion du Great Loop. Nous en sommes fiers.

Une dernière étape jusqu’à Myrtle Beach

Pour pouvoir être au rendez-vous du 16 juin avec Chantal et Marcel, nous devrons naviguer environ 371 milles. En partant demain, vendredi le 18 mai si le temps le permet, cela nous donne 30 jours. Cela devrait pouvoir se faire si nous n’accumulons pas trop de retards météo.

Nous devrions être de retour à Ste-Sophie le 19 juin, juste à temps pour le solstice d’été! Nous prévoyons passer l’été 2018 à la maison, une première depuis de nombreuses années…!

Un bilan a venir

On ne termine pas une aventure comme la nôtre sans vouloir écrire un bilan. C’est ce que nous ferons quelques temps après notre retour.

 

Au plaisir

Serge

Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!
Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!
Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!
Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!
Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!
Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!

Le Great Loop, en bateau et en voiture. On mange bien, en voyage!

Publié dans Récit de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article