Fernandina Beach (Floride)

Publié le par Serge et Sandrine

Avec l’arrivée de la saison des ouragans en Floride (1er juin – 1er décembre) il n’était pas trop question de s’attarder à Fernandina Beach, même si celle-ci se situe à l’extrême nord-est de la Floride.

Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.
Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.
Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.
Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.
Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.

Un peu de repos, à l'ombre! Les orages sont fréquents en fin de journée.

La dernière étape, de Fernandina Beach à Myrtle beach  s’étire sur 363 milles (581 km) et cela nous a pris 21 jours, dont 15 escales et 6 jours d’attente et de repos pour une moyenne globale de 17.3 milles par jour (27.7 km).

À cause de l’amplitude des marées plus importante en Géorgie et en Caroline du Sud qu’en Floride, nous avions prévu 15 jours de navigation dont environ la moitié se terminaient dans une marina. Considérant que les ancrages se feraient surtout dans des marais isolés, il nous est apparu évident que nous n’avions plus besoin de nous servir du Zodiac. Il fut donc sorti de l’eau, nettoyé (…les balanes…!) et rangé dans le coffre de l’auto.

Gros travail de nettoyage, mais le résultat est pas pire!
Gros travail de nettoyage, mais le résultat est pas pire!
Gros travail de nettoyage, mais le résultat est pas pire!

Gros travail de nettoyage, mais le résultat est pas pire!

Séjour à Fernandina Beach

Nous avons séjourné à Amelia Island Marina du 12 au 18 mai. Nous avions besoin de repos (hé oui…) après la remontée de la côte Est de la Floride et nous devions aller chercher notre remorque demeurée à Tarpon Springs, sur la côte Ouest de la Floride. La marina nous permit d’entreposer la remorque presque gratuitement et de stationner l’auto jusqu’à notre fin d’étape à Myrtle Beach.

Un lamantin amoureux…

Pour nettoyer le bateau et le Zodiac,  nous nous sommes branchés à une prise d’eau. Les lamantins raffolent de l’eau douce et un d’entre eux s’est abreuvé de l’eau qui s’écoulait de la plage arrière. Gentils les lamantins, mais pas très brillants ni très beaux…!

La marina à marée haute et à marée basse (Oups! Plus d'eau!)
La marina à marée haute et à marée basse (Oups! Plus d'eau!)
La marina à marée haute et à marée basse (Oups! Plus d'eau!)
La marina à marée haute et à marée basse (Oups! Plus d'eau!)

La marina à marée haute et à marée basse (Oups! Plus d'eau!)

Un lamantin amoureux…

Pour nettoyer le bateau et le Zodiac,  nous nous sommes branchés à une prise d’eau. Les lamantins raffolent de l’eau douce et un d’entre eux s’est abreuvé de l’eau qui s’écoulait de la plage arrière. Gentils les lamantins, mais pas très brillants ni très beaux…!

Impressionnant quand même!
Impressionnant quand même!
Impressionnant quand même!

Impressionnant quand même!

Visite de la ville

Fernandina Beach est une jolie petite ville qui comporte plusieurs belles résidences ainsi qu’une végétation magnifique. 

Le seul "petit" inconvénient de cette ville, c'est la présence d'une grosse papetière juste à côté du centre ville. Quand le vent souffle du mauvais bord, l'odeur est insupportable. Par contre, cela a empêché le développement de gros hôtels et a permis de conserver le cachet de cette petite ville.

Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.
Points de vue sur la ville et l'usine.

Points de vue sur la ville et l'usine.

Publié dans Récit de voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article